rencontre Sarayaku
Jeudi 15 Juin 2023, 17:30 - 21:00
Clics : 401
NOUS SOMMES L'AMAZONIE QUI SE DÉFEND !
Rencontre avec une délégation de femmes du peuple originaire Kichwa de Sarayaku
Jeudi 15/06 à la Casa Nicaragua, rue Pierreuse 23 à Liège
17h30: Accueil et petite restauration (possible également après la rencontre)
19h: Rencontre avec Sarayaku animée par LacYme et la Casa Nicaragua
Face à la crise climatique, à la perte de biodiversité, à la pollution massive de la planète, il est urgent de nous poser la question collectivement sur notre relation au vivant, à ce vaste écosystème dont nous ne sommes qu'une partie.
Le développement présenté comme un futur souhaitable pour le monde entier est en fait un mal-développement fondé sur l’exploitation de la nature et des femmes, le profit, la colonisation et la destruction.
Les luttes contre ce modèle de développement économiques et technologiques sont de plus en plus nombreuses, entre autres le mouvement des soulèvements de la terre mais également à une échelle plus locale les oiseaux de la ZAD de la Chartreuse à Liège. Dans d'autres régions du monde, il y a des peuples comme Sarayaku, qui depuis le cœur de la forêt amazonienne, lutte sans relâche pour faire comprendre et reconnaitre internationalement que nous sommes tous et toutes cette nature, ces forêts, ces rivières et océans.
Déjà en 2002-2003, les femmes Sarayaku ont mené un front de résistance contre l’incursion d’une compagnie pétrolière qui menaçait directement leur famille et leur forêt et ont réussi à l’expulser.
Depuis 2017, la Casa Nicaragua et Sarayaku organisent des tournées européennes de délégations de femmes de ce territoire d'Amazonie équatorienne. Cette année, ces rencontres inspirantes nous amènerons sur le terrain de la relation au vivant, de son impact sur nos vies quotidiennes, différentes mais interdépendantes, sur nos modes d'organisation, sur sa transmission. Elles partageront avec nous leurs savoirs de la forêt vivante, être conscient et sujet de droit.
Rebondissant sur une prise de conscience croissante de la situation mondial actuelle, avant que les savoirs de ces peuples indigènes disparaissent dans la globalisation du monde, cette rencontre provoquera des échanges autour de visions très différentes sur d'importants sujets d'actualité, sur un avenir durable pour les générations futures, sur un monde où "tous les mondes sont possibles".
 
Les invitées:
Marina Canelos Gualinga – Présidente Kuriñampi, l'association de femmes de Sarayaku
Rocio Cisneros Machoa – Responsable financière du Peuple de Sarayaku
Vilma Malaver Aranda – Étudiante et porteuse de la voix des jeunes de Sarayaku
Sabine Bouchat - Coordinatrice de projets internationaux dans l'équipe technique (Belge vivant à Sarayaku depuis 30 ans)
 
Organisée par La Casa Nicaragua, le Peuple originaire Kichwa de Sarayaku, LacYme, ATTAC-Liège, les Équipes populaires-Liège et Identité Amérique indienne .
Avec le soutien de l'Agence wallonne de l'Air et du Climat, de l'Union liégeoise pour la défense de la Paix, de Barricade, de Frontière de Vie, du CNCD-11.11.11, de la Commission communale Solidarité Ans/Nord-Sud, de Rainforest Action Network.
 
---------------------------
Abonnez-vous à notre newsletter !